Originaire des montagnes de l’ouest du Cameroun, Anol El Pemu est un artiste complet. A la fois peintre, guitariste et chanteur, il s’inspire des traditions de sa culture Bamiléké et du voyage. Ses compositions musicales s’inscrivent dans un registre acoustique privilégiant l’intimité voix-cordes.

Il puise l’authenticité d’un vécu à travers la vision d’une Afrique en mouvement. Ses textes se nourrissent du dialecte du village natal et de la langue française. Plus de dix ans qu’il creuse la voie de l’expression musicale entre le Cameroun et le Burkina Faso.

En 2009 Anol sort son premier album intitulé Me fombè. Il se produira alors en concert au Burkina, en Espagne et en France. Après un premier café concert à l’Institut Français de Ouagadougou, Anol nous présente son dernier opus : N’djeu enregistré notamment avec Issouf Diabaté et Kantala. Un artiste nomade qui vous invite à partager un beau moment de musique.